PROJET PEDAGOGIQUE

L’EDUCATION BIENVEILLANTE, POUR SOI, AVEC LES AUTRES ET AVEC LA NATURE

 

                                                

L’éducation bienveillante est un concept reposant sur le respect de l’enfant et de ses besoins, où l’individualité de chacun est acceptée et elle permet à chaque enfant de développer son potentiel.

La communication non violente, qu’elle soit verbale ou physique, est très importante dans cette méthode éducative. Le but de cette éducation est de donner plus de considération à l’enfant afin qu’il puisse grandir dans un environnement serein où il développera confiance, estime de soi, coopération et empathie, où sa diversité est acceptée, et jamais jugée, comme partie intégrante de son être.

C’est pour cette raison qu’à la crèche Cannelle et Caramel nous avons choisi d’appliquer cette méthode qui répond aux besoins de l’enfant, en termes d’affection, de sécurité, d’appartenance et d’attaches sûres. Il s’agit d’une méthode éducative centrée sur le bien-être de l’enfant, où les éducateurs font preuve de chaleur, de tolérance, de sensibilité, de réceptivité et de soutien envers l’enfant.
Nous pensons également que toute cette bienveillance que l’enfant recevra, lui permettra d’être en mesure de l’offrir aux autres autour de lui, que ces « autres » soient des êtres humains, des animaux, des plantes… et plus globalement, la planète. Pour nous, le concept de bienveillance éducative entre donc de manière logique dans notre démarche d’être une « crèche dans la nature », car au-delà de répondre aux besoins individuels de chaque enfant et de l’aider à établir des relations sociales équilibrées, la bienveillance touche également la nature autour de nous : préservation des ressources, protection de la faune et de la flore, respect de notre environnement

    

Notre crèche a comme mission d’accompagner les enfants dans le développement de leurs compétences, de les aider à se socialiser, à partager, à devenir autonomes mais aussi et surtout à leur transmettre l’amour, le respect et la protection de la nature.

Le projet de la crèche Cannelle et Caramel se base et s’inspire des « crèches dans la nature » qui partent du postulat que c’est au tout début de sa vie que le petit d’Homme développe un lien fort à la nature, et que cette nature est une source d’épanouissement extraordinaire. Notre crèche veut réserver une place essentielle à ce lien avec la nature pour que les enfants que nous accompagnons puissent manipuler les éléments naturels, sortir, explorer…

       
Les crèches en forêt viennent des pays scandinaves et permettent à des milliers d’enfants de développer indépendance, créativité, respect des autres et de la nature, sociabilité, résilience, habiletés psychomotrices… tout en étant moins malades, car le contact avec l’extérieur aide à développer les défenses immunitaires.
C’est de ces résultats, établis par des chercheurs et scientifiques, et de notre désir profond d’aider les enfants à devenir des citoyens éco-responsables, que nous avons fait le choix de mettre la nature au cœur du projet de notre crèche.

Nous considérons la nature comme un terrain d’apprentissage, dans le quel les enfants développent leurs compétences. Dans la nature l’enfant fait des expériences très riches : il observe, touche, découvre, bouge, ramasse, collectionne, court, saute, crée… tous les enfants sortent, peu importe l'âge, pour les plus petits du matériel adapté est mis à disposition, pour les faire bénéficier de la nature le plus tôt possible.

 

                                                                          

Les éducateurs et les aides-éducateurs dans notre crèche organisent le quotidien de manière réfléchie et centrée sur l’enfant et son expérience dans la nature pour offrir un environnement intérieur et extérieur riche en explorations sensorielles, langagières, sociales, motrices et créatives, dans une approche non formelle de l’éducation, c’est-à-dire en respectant les principes de base volontaire, d’ouverture, d’individualisation et de participation.

Dans notre crèche, nous souhaitons que les enfants puissent participer à la construction de leur éducation.
Adhérant à l’image de l’enfant compétant, nous reconnaissons que l’enfant a en lui les potentiels nécessaires à son épanouissement et sa croissance.
La mission que nous nous sommes choisie est d’accompagner le développement de ses potentiels grâce à la bienveillance éducative et le contact avec la nature.

En transposant les principes de l’éducation bienveillante vers notre approche orientée « nature et écologie », nous souhaitons aussi voir notre rôle éducatif dans le sens du non interventionnisme. Cela consiste à laisser l’enfant faire ses propres expériences, sans chercher à tout contrôler et entraver ses découvertes, mais en restant en observation active pour sécuriser son jeu et son espace de vie, qu’il soit extérieur ou intérieur.
Cette prise de risque dans un cadre sécurisé entre non seulement dans la définition de la bienveillance éducative, mais aussi dans les principes d’une crèche dans la nature.

Notre structure souhaite promouvoir le respect de la nature et les bienfaits pour l’être humain et pour l’environnement d’une agriculture biologique, respectueuse de la nature du sol.

Notre espace extérieur est constitué :

d’une grande aire de jeu, dans laquelle les enfants vont tous les jours, peu importe le temps. Nous avons installé un meuble avec les bottes des enfants pour que le transfert entre l’intérieur et l’extérieur se fasse plus facilement. Ils passent la majeure partie de leur journée à l’extérieur, à jouer, courir, échanger.

                                                                   


d’un jardin potager, dans lequel les enfants vont, accompagnés par les éducateurs, pour planter, arroser, cueillir les fruits, fleurs et légumes que nous faisons pousser. Les enfants voient ainsi les cycles de vie se dérouler, sans engrais, naturellement.

 

                                                        


d’un coin « zen » pour les lapins, qui comprend aussi deux petites mares avec des poissons rouges.

                                                      
d’un espace pour les chèvres, que les enfants vont voir chaque jour, pour leur donner à manger, mais aussi pour prendre soin d’elles.

 

                                                      


Au travers du contact avec la nature, c’est le développement global de l’enfant qui est stimulé :

Le développement intellectuel, car tous ensemble nous apprenons des chansons,  les noms des animaux et leur vie, le nom des arbres, les saisons, nous écoutons  des  histoires  et inventons des suites, nous faisons des bricolages avec ce que la nature nous offre ;

Le développement émotionnel, car pour l’enfant il est très important de savoir que les animaux ont besoin de lui, que les plantes vont sécher s’il ne les arrose pas. Ces responsabilités créent un lien émotionnel entre lui et la nature, et deviennent un rendez-vous quotidien que l’enfant attend avec impatience. L’enfant apprend aussi à connaître la nature et à apprivoiser les différentes peurs, par exemple la peur du loup, ou la peur des insectes, mais aussi à profiter de la joie d’entendre les petits oiseux chanter, à extérioriser la tristesse d’être séparé de ses parents ou la colère si un copain l’a poussé ou fait tomber ;

Le développement social, à l’aide d’activités  pour  apprendre  à  se  connaître,  de jeux  de  groupe, de jeux favorisant l’entraide et  la coopération, en apprenant les règles de la vie de groupe et en intégrant des activités avec des enfants d’âges différentes ;

Le développement moteur, d’après l’enseignement de Maria Montessori : « Apprend-moi à le faire tout seul »,  pouvoir mettre sa veste,  enfiler  ses  chaussures, apprendre à s’habiller/se déshabiller tout seul, courir dans la forêt, grimper sur un arbre sous surveillance, sauter à pieds joints dans les flaques d’eau quand il pleut ou après une grosse pluie, préparer un gâteau de boue, faire de la luge quand il neige, manipuler la terre du potager, planter  une  graine, se servir des outils de jardinage, ramasser des cailloux... ;

Le développement sensoriel car être dans la nature signifie toucher différentes matières, sentir différents odeurs (par exemple l’odeur de la terre après la pluie ou bien, dans le potager, sentir les herbes aromatiques), se familiariser aux sons de la nature et aux bruits de différents animaux.

A tout ceci d'autres bénéfices essentiels, qui sont très importants aussi pour les bébés, s’ajoutent comme le développement des défenses immunitaires, la libération des tensions et la liberté de mouvement.


« Prendre soin des êtres vivants est la satisfaction d'un des instincts les plus vivants de l'âme de l'enfant. Par conséquent, un service de soins actifs pour les plantes et en particulier pour les animaux peut être facilement organisé. Rien n'est plus capable que cela d'éveiller une attitude de prévoyance chez le petit enfant qui vit son moment qui passe, sans souci de demain. Mais quand il sait que ces animaux ont besoin de lui, que les plantes se dessèchent s'il ne les arrose pas, son amour va se connecter avec un nouveau fil, le moment qui passe avec la renaissance du lendemain »  Maria Montessori

 

 

Infos pratiques

  • Cannelle & Caramel - Crèche écologique

  • 99, Rue Prince Henri

    7230 Helmsange (Helsem)

    Luxembourg

  • +352 27 84 90 71

Nos heures d'ouverture

lun. 07:30 - 18:30
mar. 07:30 - 18:30
mer. 07:30 - 18:30
jeu. 07:30 - 18:30
ven. 07:30 - 18:30
Plus d'infos